Quelle différence il y a t ’il entre un visa et un e-visa pour l’Inde ?


Tout voyageur français désirant se rendre en Inde a besoin d’un visa pour entrer sur le territoire, quels que soient le motif et la durée de votre voyage. Parmi les informations au sujet du E-Visa Inde, il faut d’abord savoir qu’il existe 2 grandes catégories de visas : le visa dit « classique » et le visa électronique.

difference inde visa classique visa electronique
Choisir entre le visa classique ou le visa electronique.

Le visa classique, ou « regular visa »

Le regular visa, ou visa classique, se divise en 11 sous-catégories : tourisme, affaires, transit, conférence, travail, étudiant, entry, recherche, médical, journalisme, et assistance/rapatriement.

Caractéristiques principales :

> Il est apposé dans le passeport avant le départ en Inde.> Il se présente sous la forme d’une vignette autocollante.

> Son délai d’obtention est entre 7 et 20 jours, en fonction du type de visa et de la nationalité du demandeur.

Avantages du visa « classique » :

> Le plus souvent, il autorise des multiples entrées.

> Il permet de se rendre dans toutes les régions de l’Inde, avec autorisations spéciales quand nécessaires.

> Il permet de rester plus de deux mois en Inde, jusqu’à 90 jours consécutifs.

> La validité du visa à délivrance est de 3 mois minimum pour le visa tourisme et affaires.

Inconvénients du visa « classique »  :

> Il faut déposer le passeport et le dossier de demande en centre de visa VFS.

> Il faut parfois effectuer le dépôt de ses empreintes digitales :

- Pour demander un visa touristique ou d’affaires si on accomplit les démarches soi-même (exonération de prise d’empreinte pour demander un visa tourisme ou business uniquement si on fait appel à une agence agréée tel que RapideVisa).

- Pour demander un visa étudiant, recherche, travail, journaliste, conférence, entry, médical, stage, films (obligation de réaliser les formalités soi même).

> De nombreux documents sont à fournir.

> Il y a un formulaire d’ambassade fastidieux à remplir en ligne.

> Il faut présenter systématiquement deux photos d’identité aux normes indiennes de 5x5cm (à réaliser chez un photographe).

Conclusion sur le visa dans le passeport :

> Le visa classique est surtout à choisir pour les voyageurs comptant rester plus de 60 jours en Inde ou souhaitant accéder à toutes les régions restrictives.

Le e-visa, ou visa électronique

Depuis 2015, les autorités indiennes ont mis en place un visa électronique, qui se divise en 4 sous-catégories : tourisme, affaires, médical ou conférence.

Caractéristiques principales :

> Le e-visa se présente sous la forme d’une autorisation de voyage envoyée par email, à imprimer pour embarquer et entrer en Inde.

> Le délai d’obtention est court : moins de 5 jours en moyenne.

Avantages du e-visa :

> L’obtention se fait à 100% en ligne (formulaire électronique, envoi de l’autorisation par e-mail). Les démarches administratives sont facilitées.

> Très peu de documents sont nécessaires : 1 scan de la page d’identité du passeport, 1 scan d’une photo d’identité, 1 supplément éventuel en fonction du visa choisi (par exemple : carte professionnelle pour visa affaires).

> Pas besoin de déposer le passeport en ambassade ou consulat. Le passeport reste avec vous, vous n’avez pas besoin de l’envoyer par voie postale, ni de vous déplacer dans un centre de visa.

> Le e-visa s’obtient rapidement, en moins d’une semaine.

> Le e-visa indien présente un prix bien inférieur au coût du visa classique.

Inconvénients du e-visa :

> Il ne concerne que certaines nationalités : voir ici les nationalités éligibles au e-visa indien. La plupart sont toutefois autorisées, notamment les passeports français sont éligibles.

> Le e-visa ne permet pas de visiter le Sikkim et certaines régions : Arunachal Pradesh, Himachal Pradesh, Jammu-et-Cachemire, Ladakh, Manipur, Mizoram, Nagaland, une partie de l'Uttarakhand et une partie du Rajasthan). Vérifiez ici les zones restrictives avec le e-visa Inde.

> Il n’est accepté qu’aux points d’entrées suivants : Aéroports de Ahmedabad, Amritsar, Bagdogra, Bengaluru, Bhubaneswar, Calicut, Chennai, Chandigarh, Cochin, Coimbatore, Delhi, Gaya, Goa, Guwahati, Hyderabad, Jaipur, Kolkata, Lucknow, Madurai, Mangalore, Mumbai, Nagpur, Port Blair, Pune, Tiruchirapalli, Trivandrum, Varanasi et Vishakhapatnam, ainsi que les ports de Cochin, Goa, Mangalore, Mumbai et Chennai. Plus de détails ici concernant les aéroports et ports autorisés avec le e-visa pour l’Inde.

> Le e-tourist visa 2 entrées ne s’obtient que peu de jours avant le départ (validité à délivrance de 30 jours). Cependant, il existe aussi un e-visa touristique valide 1 an avec des séjours de 90 jours maximum.

> Si vous avez déjà voyagé en Inde pour un stage ou une mission humanitaire/ONG, ou bien si vous travaillez dans le secteur des médias/journalisme, le e-visa peut vous être refusé. Il est préférable de demander un visa "classique" au consulat, en faisant appel à une agence agréee telle que RapideVisa pour éviter la prise de vos empreintes.

Conclusion sur le e-visa :

> Le e-visa est destiné à tous ceux souhaitant se faire délivrer un visa pour l’Inde rapidement, ne pouvant se déplacer en centre de visa ou souhaitant tout simplement des démarches facilitées.

Que choisir ? Le visa classique ou le e-visa ?

> Ce n’est pas pour rien que les autorités indiennes ont instauré le e-visa en 2015. Cette solution a pour but d’attirer les voyageurs en Inde. Et pour cause : les démarches sont simplifiées, tout se fait sur internet, l’obtention est rapide.

> Le principal désavantage au e-visa est qu’il ne permet pas de visiter les régions frontalières qui sont restrictives ou protégées.

> Par conséquent, pour un court séjour dans des régions populaires, le visa électronique est vivement conseillé. De plus, il est moins onéreux que le visa classique.

> Obtenez votre e-visa facilement afin de partir en toute sérénité :